Groupe d’experts en épidémiologie et en santé publique du Centre de recherches mathématiques

Groupe d’experts en épidémiologie et en santé publique du Centre de recherches mathématiques

Le CRM met sur pied une alliance des forces de sa communauté pour mettre en valeur les recherches en mathématiques et statistique de l’épidémiologie et de la santé publique. Cette initiative de notre directeur Luc Vinet et de notre directeur-adjoint Jean-Philippe Lessard fait partie d’un effort concerté pour comprendre et contrôler la COVID-19. De plus, plusieurs chercheurs impliqués travaillent sur un éventail plus large de maladies virales.

Activités spécifiques au groupe d'experts

19 juin 2020

Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Morgan Craig

LANCEMENT DES ACTIVITÉS du Groupe d'experts et conférence : Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Vidéoconférence en ligne, enregistrée le 19 juin 2020

Cette conférence a été présentée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques CRM-ISM

Un mot de présentation est prononcé par Jacques Bélair, Responsable scientifique du Groupe d'experts en épidémiologie et en santé publique du CRM.

Responsables : 

Henri Darmon (Université McGill)
Jean-François Coeurjolly (UQAM)

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

Chercheurs impliqués dans le groupe d'experts

Biographie

Jacques Bélair est professeur titulaire au département de mathématiques et de statistique de l'Université de Montréal, qu'il a rejoint en 1983 en tant que professeur adjoint de recherche. Il avait auparavant obtenu un doctorat en mathématiques appliquées de l'Université Cornell (superviseur : Philip J Holmes) et travaillé comme boursier postdoctoral du CRSNG au département de physiologie de l'Université McGill (superviseur : Leon Glass). Au cours de sa carrière, Il a été directeur adjoint du CRM et vice-doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales. Il a présidé la Société canadienne de mathématiques appliquées et industrielles (SCMAI) de 2009 à 2011.  En 2019, il a coprésidé le comité d'organisation de la réunion annuelle de la Société de biologie mathématique (SMB).

Ses recherches portent sur la modélisation mathématique des processus de régulation dynamiques en biologie. Dans le passé, il s'est intéressé à divers aspects des arythmies cardiaques et du contrôle moteur. Il étudie actuellement le contrôle de la production de cellules sanguines (hématopoïèse) et des interventions pharmaceutiques associées ainsi que la propagation des maladies infectieuses en général, et la COVID-19 en particulier. Il est chercheur affilié au Center for Disease Modelling (CDM) de l'Université York et au Center for Applied Mathematics in Bioscience and Medicine (CAMBAM) de l'Université McGill.

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

26 avril 2021 UdeMnouvelles

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes

Jacques Bélair, Morgan Craig, Simon de Montigny

Activités actuelles COVID-19

27 août 2020

Pandemics in films: unraveling mathematical modeling

Jacques Bélair

Dans le cadre de la série de conférences «Mathematics and COVID-19», la conférence de clôture de Jacques Bélair sur les pandémies au cinéma.

9 avril 2020 Bulletin of the World Health Organization

Observation Wards and Control of the Transmission of COVID-19 in Wuhan

Jacques Bélair, Juan Li, Pei Yuan, Jane Heffernan, Tingting Zheng, Nick Ogden, Beate Sander, Jun Li, Qi Li, Jude Dzevela Kong, Elena Aruffo, Yi Tan, Zhen Jin, Yong Yu, Meng Fan, Jingan Cui, Zhidong Teng, Huaiping Zhu

Dans les médias

21 mars 2021 Ici Radio-Canada Première

Jacques Bélair sur la modélisation épidémiologique et l'évolution de la pandémie

Jacques Bélair

28 mai 2020 Québec Science

COVID-19 : l'heure de gloire de la modélisation

Jacques Bélair

26 avril 2020 Radio-Canada, par Guillaume Piedboeuf

Le casse-tête du déconfinement

Jacques Bélair

Publications

1 janvier 2016 Mathematical Biosciences, Science Direct

Modeling the spread and control of dengue with limited public health resources

Jacques Bélair, Ahmed Abdelrazec, Chunhua Shan, Huaiping Zhu

14 décembre 2014 Université de Montréal, Papyrus

Modélisation mathématique de la propagation de la malaria

Jacques Bélair, Fidèle Niyukuri

Biographie

Marie-Claude Boily est professeure d'épidémiologie mathématique à l'Imperial College London et chercheure affiliée au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.

Ses recherches portent sur l'épidémiologie et la prévention des maladies infectieuses, telles que le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et les infections transmissibles sexuellement, dans divers contextes en utilisant une combinaison de modélisation mathématique, de méthodes statistiques et empiriques. Elle vise à éclairer la prise de décision en santé publique et à développer le domaine de la modélisation mathématique. Son équipe a participé à des études pour comprendre la dynamique de transmission des infections et maximiser l'impact de divers outils de prévention (par exemple, traitement du VIH, vaccination, interventions structurelles) sur les infections et les maladies liées au VIH, au virus du papillome humain (VPH) et au virus de l’herpès simplex (VHS) dans la population. Récemment, elle a également commencé à travailler sur la COVID-19, et elle dirige le Centre de modélisation du réseau d'essai de prévention du VIH (HIV Prevention Trial Network-HPTN) financé par le National Institutes of Health (NIH), qui a pour mission de concevoir et de réaliser une modélisation mathématique et des études sous forme de simulation informatique pour éclairer les activités de recherche du HPTN.

Ses études, qui s'efforcent d'utiliser les meilleures données épidémiologiques et cliniques, sont souvent menées par le biais de collaborations multidisciplinaires et internationales, ce qui contribue à traduire ses résultats en recommandations et actions de santé publique aux niveaux local et mondial.

Activités spécifiques au groupe d'experts

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

Dans les médias

8 avril 2020 La presse, par Paul Journet

En attendant une meilleure solution…

Marie-Claude Boily

7 avril 2020 La presse, par Philippe Mercure

Le pic déjà atteint au Québec?

Benoît Mâsse, Marie-Claude Boily

Publications

21 octobre 2010 Journal of Epidemiology & Community Health

The ABC of terms used in mathematical models of infectious diseases

Marie-Claude Boily, Sharmistha Mishra, David N Fisman

Biographie

David Buckeridge est professeur associé au Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l'Université McGill. Il est titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université Queen’s, d’une maîtrise en sciences en épidémiologie de l'Université de Toronto, d’un doctorat en informatique biomédicale de l'Université de Stanford. Il est membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada avec une formation spécialisée en santé publique et médecine préventive. Il est consultant médical pour l'Institut national de la santé publique du Québec et l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux du Québec. David Buckeridge préside également le conseil de l'Institut des IRSC sur la promotion et la prévention de la santé.

Dans ses recherches, il utilise des méthodes de l'informatique biomédicale, de l'informatique, de l'épidémiologie, de la biostatistique et des sciences du comportement pour développer et évaluer l'impact des technologies logicielles qui utilisent les mégadonnées pour surveiller la santé de la population et les systèmes de santé. Ces méthodes permettent aussi de recueillir des informations afin de guider les actions des consommateurs, les professionnels de la santé et les décideurs. Ses travaux antérieurs et en cours comprennent l'élaboration de méthodes statistiques pour la détection des flambées et l'utilisation de modèles de simulation pour évaluer les systèmes de surveillance.

Dans ses activités cliniques et d'application des connaissances, il conseille les gouvernements au Canada et à l'étranger sur la mise en œuvre et l'utilisation efficace de technologies logicielles fondées sur des preuves pour la surveillance de la santé. Grâce à ce travail, il a développé et mis en œuvre des systèmes logiciels innovants à Montréal, et pour la province de Québec. Il a aussi aidé l'Agence de la santé publique du Canada à définir et évaluer leur mandat de surveillance. Il a contribué au développement de systèmes de surveillance à l'échelle nationale par les États-Unis et les Centres chinois de contrôle des maladies (CDC), et a conseillé le Centre européen de prévention et contrôle des maladies sur la façon d'utiliser efficacement les nouvelles technologies pour le suivi de la santé.

Intérêts de recherche

Biosurveillance, santé publique, informatique médicale

Activités actuelles COVID-19

Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESS)

Projections du nombre d’hospitalisations pour les personnes atteintes de la COVID-19

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

Dans les médias

24 septembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Pourquoi voit-on les infections augmenter, mais pas les décès ni les hospitalisations?

David Buckeridge

23 septembre 2020 The Canadian Press, repris par CTV News

Second wave of COVID-19 in Quebec: Number of free hospital beds appears sufficient for now

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

23 septembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Les hôpitaux du Québec ne seront pas surchargés à court terme

David Buckeridge

25 août 2020 CBC, par Colin Harris

Quebec won't use COVID-19 notification app for now

David Buckeridge

Biographie

Arthur Charpentier est professeur à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a obtenu son doctorat en mathématiques de l’Université catholique de Louvain en Belgique en 2006, a été professeur à la Faculté des sciences économiques de l’Université Rennes 1 de 2008 à 2018 et fût le directeur du Data Science for Actuaries Program à l’Institut des Actuaires à Paris en France.

Il travaille sur la modélisation des risques et les données d'assurance. Il a publié Computational Actuarial Science with R (CRC, 2014) et est l'éditeur du blog académique Freakonometrics (https://freakonometrics.hypotheses.org/). Ses recherches récentes portent sur l'apprentissage automatique et l'apprentissage par renforcement. Il a travaillé sur le contrôle optimal (sur le verrouillage et les tests) dans le contexte de la COVID-19 (https://doi.org/10.1101/2020.05.13.20100842).

Activités actuelles COVID-19

20 mai 2020

COVID-19 pandemic control through extended SIR model | Paris Machine Learning

Arthur Charpentier

Paper Abstract : We consider here an extended SIR model, including several features of therecent COVID-19 outbreak: in particular the infected and recovered individualscan either be detected (+) or undetected (-) and we also integrate an intensive careunit capacity. Our model enables a tractable quantitative analysis of the optimalpolicy for the control of the epidemic dynamics using both lockdown and detectionintervention levers. With parametric specification based on literature on COVID-19, we investigate sensitivity of various quantities on optimal strategies, takinginto account the subtle tradeoff between the sanitary and the economic cost ofthe pandemic, together with the limited capacity level of ICU. We identify theoptimal lockdown policy as an intervention structured in 4 successive phases: Firsta quick and strong lockdown intervention to stop the exponential growth of thecontagion; second a short transition phase to reduce the prevalence of the virus;third a long period with full ICU capacity and stable virus prevalence; finallya return to normal social interactions with disappearance of the virus. We alsoprovide optimal intervention measures with increasing ICU capacity, as well asoptimization over the effort on detection of infectious and immune individuals.

Biographie

Morgan Craig est professeure adjointe au Département de mathématiques et de statistique de l'Université de Montréal et chercheure au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine (CRCHUSJ) du Groupe troubles immunitaires et cancer. L'expertise de Morgan Craig est en médecine quantitative, une discipline qui intègre la biologie computationnelle, la (patho) physiologie et les sciences pharmaceutiques avec des approches traditionnelles de laboratoire humide et de biomédecine clinique. L'objectif principal de ses recherches est d'adapter les interventions thérapeutiques en utilisant la modélisation mathématique comme moyen complémentaire pour découvrir les mécanismes qui sous-tendent les états sains et pathologiques, et l'évolution dynamique d'un état à l'autre. Elle a déjà développé des modèles prédictifs dans une variété d'applications cancéreuses qui ont été mis à profit pour adapter les immunothérapies et réduire les effets secondaires toxiques. Un objectif spécifique de ses recherches est la compréhension de la diaphonie hématopoïétique et de la réponse immunitaire innée qui en résulte.

Morgan Craig et son équipe, incluant notamment la boursière postdoctorale Adrianne Jenner et l'étudiante Sofia Alfonso, se concentrent sur la compréhension des réponses immunitaires différentielles dans la COVID-19 grâce à des modèles mathématiques à plusieurs échelles de la réponse immunitaire systémique et de la dynamique des infections localisées dans les tissus. Ce travail est effectué en collaboration avec des expérimentateurs et des cliniciens du CRCHUSJ et de la SARS-CoV-2 Tissue Simulation Coalition (http://physicell.org/covid19/).

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

26 avril 2021 UdeMnouvelles

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes

Jacques Bélair, Morgan Craig, Simon de Montigny

19 juin 2020

Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Morgan Craig

LANCEMENT DES ACTIVITÉS du Groupe d'experts et conférence : Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Vidéoconférence en ligne, enregistrée le 19 juin 2020

Cette conférence a été présentée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques CRM-ISM

Un mot de présentation est prononcé par Jacques Bélair, Responsable scientifique du Groupe d'experts en épidémiologie et en santé publique du CRM.

Responsables : 

Henri Darmon (Université McGill)
Jean-François Coeurjolly (UQAM)

Activités actuelles COVID-19

15 avril 2020 Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine

La modélisation informatique pour lutter contre la COVID-19

Morgan Craig

Dans les médias

11 juin 2020 Safety Radio, par voiceofthehwys

Computer algorithms find tumors' molecular weak spots

Morgan Craig

also disponible sur : https://www.f3nws.com/news/computer-algorithms-find-tumors-molecular-weak-spots-science-magazine-67a2b7907a3?utm_source=UdeMNouvelles&utm_campaign=d67a708224-RSS_RP_Publique&utm_medium=email&utm_term=0_5cf28dd13d-d67a708224-332162293

16 avril 2020 Medical Xpress, par Jeff Heinrich

Computer modelling to fight COVID-19

Morgan Craig

Vidéos

Biographie

Simon de Montigny détient un doctorat en mathématiques de Polytechnique Montréal. Il est professeur adjoint sous octroi au Département de médecine sociale et préventive à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, et chercheur au CHU Sainte-Justine. Ses recherches en intelligence artificielle fondamentale portent sur l’apprentissage des réseaux de neurones artificiels à base de signaux postsynaptiques. Au cours de son stage postdoctoral, il a développé des simulations des vaccins expérimentaux contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au sein du HIV Vaccine Trials Network. Il a collaboré avec le HIV Prevention Trials Network Modelling Centre pour la modélisation du déploiement des programmes de traitements antirétroviraux et du progrès vers les cibles 90-90-90 de l’ONUSIDA et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). 

Plus spécifiquement, ses recherches portent sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour l’analyse de données massives en médecine et en santé publique de précision. En épidémiologie des infections, il vise à concevoir des méthodes et des outils pour faciliter la génération de modèles de transmission, la simulation des épidémies et de l’effet des interventions de santé publique, et l’intégration automatisée et en temps réel des données de terrain à ces modèles et simulations.

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

26 avril 2021 UdeMnouvelles

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes

Jacques Bélair, Morgan Craig, Simon de Montigny

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

Activités actuelles COVID-19

9 juillet 2020 Journal Métro, par François Carabin

COVID-19 : les personnes infectées ont deux fois plus de contacts qu’en mai

Simon de Montigny

Dans les médias

17 mai 2021 The Canadian Press, par Jacob Serebrin

Quebec reports fewest new COVID-19 cases since September as it prepares to reopen

Simon de Montigny

28 octobre 2020 Journal Métro

Cas de COVID-19: le Québec n’est plus le cancre du Canada

Simon de Montigny

16 septembre 2020 Montreal Gazette, par Matthew Lapierre et Philip Authier

Legault concedes Quebec's pandemic projection data is out of date

Simon de Montigny

Aussi paru dans le Ottawa Citizen

17 juin 2020 La Presse, par Janie Gosselin

COVID-19: Pékin resserre ses mesures

Simon de Montigny

30 mai 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Données sur la COVID-19 : peut-on vraiment se comparer aux autres?

Simon de Montigny

Biographie

Andrea Lodi a obtenu son doctorat en ingénierie système à l'Université de Bologne en 2000 et il a été récipiendaire du Herman Goldstine Fellow au IBM Mathematical Sciences Department, NY en 2005-2006. Il a été professeur titulaire de recherche opérationnelle au département de génie électrique, électronique et informatique (DEI) de l'Université de Bologne en Italie, entre 2007 et 2015. Depuis 2015, il est titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la « science des données pour la prise de décision en temps réel » à Polytechnique Montréal. Ses principaux intérêts de recherche concernent l'optimisation linéaire et non linéaire mixte, et la science des données, et son travail a reçu plusieurs distinctions, notamment les prix IBM et Google. Il est l'auteur de plus de 100 publications dans les meilleures revues du domaine de l'optimisation mathématique et de la science des données.

Une grande partie du travail d'Andrea Lodi est dans les soins de santé avec des contributions dans la transplantation rénale, la planification et la gestion des salles d'opération et d'urgence, la prévision et l'allocation des besoins du personnel de santé. Il a été coordinateur de réseau et chercheur principal de deux grands projets/réseaux européens et, depuis 2006, consultant de l'équipe de recherche et développement d'IBM CPLEX. Andrea Lodi est aussi cochercheur du projet « Les données au service des Canadiens : apprentissage profond et optimisation pour la révolution du savoir », financé par le gouvernement fédéral canadien dans le cadre du programme Apogée. Il est codirecteur scientifique de l'Institut de valorisation des données (IVADO) à Montréal.

Biographie

Mathieu Maheu-Giroux détient la Chaire de recherche du Canada en modélisation de la santé des populations. Il est professeur adjoint au Département d'épidémiologie, biostatistique et santé au travail de l'Université McGill. Il a précédemment travaillé comme chercheur à l'Imperial College London après avoir terminé son doctorat en sciences à Harvard T. H. Chan School of Public Health (2015) et une formation postdoctorale en épidémiologie mathématique à l'Imperial College London.

Mathieu Maheu-Giroux a une expérience internationale sur le terrain en Tanzanie, au Pérou et au Chili, et a publié dans des revues telles que l'International Journal of Drug Policy, AIDS and Behavior et l'American Journal of Epidemiology. Ses travaux portent sur la modélisation mathématique, l'épidémiologie des maladies infectieuses et les évaluations d'impacts et les analyses coût-efficacité.

Intérêts de recherche

Santé mondiale, Maladie infectieuse, Population et santé publique

Activités actuelles COVID-19

Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESS)

Projections du nombre d’hospitalisations pour les personnes atteintes de la COVID-19

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

Dans les médias

23 septembre 2020 The Canadian Press, repris par CTV News

Second wave of COVID-19 in Quebec: Number of free hospital beds appears sufficient for now

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

23 septembre 2020 Montreal Gazette, par Matthew Lapierre

Quebec researchers project rise in COVID-19 hospitalizations

Mathieu Maheu-Giroux

4 septembre 2020 CBC, par John MacFarlane

How to interpret Rt, a number to measure the pandemic in Quebec

Mathieu Maheu-Giroux

Biographie

Benoît Mâsse est professeur en biostatistique à l'Université de Montréal depuis 2010 et s’est joint au Centre de recherche du CHU Ste-Justine. Auparavant, il a travaillé pendant 11 ans à l'University of Washington et au Fred Hutchinson Cancer Research Center. En 2006, il a reçu une subvention de sept ans et de plus de 25 millions de dollars américains du National Institutes of Health (NIH) en tant que chercheur principal responsable de la création du Centre de gestion des données statistiques pour fournir un soutien à tous les essais internationaux de phase I-II-III et aux études d'observation menées dans le Réseau d'essais de microbicides. Actuellement, il dirige l'Unité de recherche clinique appliquée (URCA) du CHU Ste-Justine où il a établi l'infrastructure pour soutenir la conduite d'études cliniques et observationnelles.

Il a été le principal statisticien de l'essai historique HPTN 052 et a contribué de manière significative à la conception unique de cet essai. HPTN 052 est le premier essai clinique randomisé à montrer que le traitement antirétroviral (TAR) infecté par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) peut réduire le risque de transmission sexuelle du VIH à un partenaire non infecté. Sur la base de ces résultats, l'étude HPTN 052 a été nommée Percée scientifique de l'année en 2011 par le Science magazine. Selon Science magazine, l'étude a été sélectionnée pour ses « implications profondes pour la future riposte à l'épidémie de sida ».

En 2014, Benoît Mâsse a présidé le Conseil international de surveillance des données et de la sécurité (DSMB- Data Safety Monitoring Board) pour l'essai du vaccin contre Ebola en Guinée (Ebola: Ça Suffit). Il s'agit du premier essai qui a montré l'efficacité du vaccin rVSV-ZEBOV. Actuellement, il préside le DSMB international pour l'étude d'accès élargi aux vaccins pour l'épidémie d'Ebola en cours en République démocratique du Congo. En décembre 2019, le National Geographic a sélectionné les essais HPTN 052 et Ebola : Ça Suffit parmi les 20 meilleures découvertes de la dernière décennie (tous domaines de recherche confondus).

Activités spécifiques au groupe d'experts

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

Dans les médias

13 octobre 2021 Ici Radio-Canada Première

La vaccination contre la COVID-19 des enfants de 5 à 11 ans

Benoît Mâsse

29 septembre 2021 La Presse, par Louise Leduc

Déploiement à grande échelle dans les régions les plus touchées

Benoît Mâsse

17 septembre 2021 La Presse, par Mathieu Perreault

Les vaccins changent de nom au pays

Benoît Mâsse

22 juillet 2021 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Doit-on craindre le variant Delta au Canada?

Benoît Mâsse

11 juillet 2021 Journal de Montréal, par Laurent Lavoie

Une troisième dose pourrait compliquer l’effort vaccinal

Benoît Mâsse

1 juillet 2021 ICI Radio-Canada Première

Demande du Canadien de Montréal d'accueillir 10 500 partisans au Centre Bell

Benoît Mâsse

7 juin 2021 La Presse, par Suzanne Colpron

Pourquoi frottons-nous encore autant ?

Benoît Mâsse

22 mai 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Peut-on atteindre l'immunité collective?

Benoît Mâsse

18 mai 2021 Le Devoir, par Marie-Eve Cousineau

De quoi l’été pandémique sera-t-il fait?

Benoît Mâsse

4 mai 2021 La Presse, par Catherine Handfield

Que nous réservent les prochains mois ?

Benoît Mâsse

2 mai 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

La quarantaine, même pour les snowbirds vaccinés

Benoît Mâsse

26 avril 2021 Ici Radio-Canada Première

Benoît Mâsse sur le taux de vaccination pour atteindre l'immunité collective

Benoît Mâsse

16 mars 2021 Québec Science, par Marine Corniou

Suspension du vaccin d’AstraZeneca en Europe : excès de prudence?

Benoît Mâsse

27 février 2021 La Presse, par Janie Gosselin

Un passeport vaccinal, s'il vous plaît ?

Benoît Mâsse

25 février 2021 qub.radio, par Geneviève Pettersen

Le masque est nécessaire pour garder les écoles ouvertes, affirme un épidémiologiste

Benoît Mâsse

23 février 2021 Montreal Gazette, par Jesse Feith

Nearly 850 Quebec schools reporting COVID-19 cases

Benoît Mâsse

22 février 2021 La Presse, par Stéphanie Marin

Plus d’écoles fermées au Québec

Benoît Mâsse

21 février 2021 Le Journal de Montréal, par Erika Aubin

La ligne dure pour freiner les variants dans les écoles

Benoît Mâsse

19 février 2021 Le Devoir, par Pauline Gravel et Mylène Crête

Le Canada bientôt en mesure de rattraper son retard dans la vaccination

Benoît Mâsse

19 février 2021 TVA Nouvelles

Nouvelle vague de variants : «ça commence à décoller»

Benoît Mâsse

17 février 2021 98.5fm.ca

Pandémie et variants : les 8 prochaines semaines seront critiques

Benoît Mâsse

13 février 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Une seule dose suffirait après une infection

Benoît Mâsse

12 février 2021 La Presse, par Alice Girard-Bossé

Une mesure qui arrive trop tard, selon des experts

Benoît Mâsse

11 février 2021 Montreal Gazette, par Katelyn Thomas

Time is ticking on COVID-19 variant detection in Quebec

Benoît Mâsse

7 février 2021 La Presse +, par Antoine Trussard et Léa Carrier

Les experts retiennent leur souffle

Benoît Mâsse

5 février 2021 La Presse +, par Alice Girard-Bossé

La tendance à la baisse devrait se poursuivre... À une condition

Benoît Mâsse

4 février 2021 CBS News, par Verity Stevenson et Benjamin Shingler

COVID-19 variants and vaccine delays loom large as Quebec loosens restrictions

Benoît Mâsse

3 février 2021 https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/assouplissements-et-variants-prudence-disent-des-specialistes-2be730638a86b31003c92e47a6ba64b3?utm_source=UdeMNouvelles&utm_campaign=297b12eb72-RSS_RP_Publique&utm_medium=email&utm_term=0_5cf28dd13d-297b12eb72-332581258

Assouplissements et variants: prudence, disent des spécialistes

Benoît Mâsse

2 février 2021 La Presse +, par Pierre-André Normandin et Alice Girard-Bossé

« Des résultats encourageants »

Benoît Mâsse

2 février 2021 La Presse +, par Alice Girard-Bossé

Québec déploiera davantage de tests rapides

Benoît Mâsse

2 février 2021 L'actualité, par Benoît Mâsse

COVID-19 : le parachute des preuves

Benoît Mâsse

29 janvier 2021 La Presse, par Louise Leduc

Hausse des cas chez les jeunes, comme prévu

Benoît Mâsse

29 janvier 2021 La Presse, par Alice Girard-Bossé

Les variants, une menace au contrôle de la pandémie

Benoît Mâsse

28 janvier 2021 La Presse, par Marc Thibodeau

Le Québec pressé d’accélérer le rythme

Benoît Mâsse

23 janvier 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Un variant plus mortel, un autre plus résistant

Benoît Mâsse

19 janvier 2021 Montreal Gazette, par René Bruemmer

Too early to say if Quebec's drop in COVID-19 cases will continue, experts say

Benoît Mâsse

19 janvier 2021 Québec Science, par Marine Corniou

Les vaccins contre la COVID-19 présentent-ils un risque pour les personnes très âgées?

Benoît Mâsse

16 janvier 2021 98.5fm.ca

Moins de doses de vaccin livrées par Pfizer au Canada

Benoît Mâsse

15 janvier 2021 La Presse, par Chantal Guy

Quand la science prend le micro

Benoît Mâsse

14 janvier 2021 Le Devoir, par Pauline Gravel

Plus de 100 000 doses des vaccins contre la COVID-19 administrées

Benoît Mâsse

13 janvier 2021 Global News, par Saba Aziz

Coronavirus vaccine a ‘light at the end of the tunnel’ for LTC homes

Benoît Mâsse

10 janvier 2021 La Presse +, par Antoine Trussard

Le cap des 3000 cas franchi pour la première fois

Benoît Mâsse

9 janvier 2021 La Presse +, par Émilie Bilodeau, Katia Gagnon et Ariane Lacoursière

Campagne de vaccination au québec, faux départ

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 Head Topics

Effectiveness of Quebec COVID-19 curfew unclear

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 La Presse, par Louise Leduc

Sécuritaire, la rentrée scolaire ?

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 Droit-Inc, Radio-Canada

Québec sommé d'offrir une 2e dose de vaccin

Benoît Mâsse

7 janvier 2021 La Presse +, par Antoine Trussard

Plus confinés que jamais

Benoît Mâsse

7 janvier 2021 Windsor Star, par Morgan Lowrie

Outbreak grows in vaccinated Quebec care home, expert says it was to be expected

Benoît Mâsse

6 janvier 2021 National Post, par Morgan Lowrie

Quebec long-term care residents threaten legal action to get second vaccine dose

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 La Presse, par Éric-Pierre Champagne

La campagne de vaccination devrait s’accélérer au Québec

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 Le Journal de Montréal, par Annabelle Blais

Le Canada très loin derrière Israël

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 La Presse, par Gabriel Béland et Pierre-André Normandin

Les « partys » de noël montrés du doigt

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 Ici Première, Midi info, avec Michel C. Auger

La rapidité de la vaccination

Benoît Mâsse

4 janvier 2021 Le Devoir, par Annabelle Caillou

Un confinement plus long et plus strict déjà réclamé

Benoît Mâsse

3 janvier 2021 Radio-Canada, par Fanny Samson

Le confinement sera-t-il prolongé après le 11 janvier au Québec?

Benoît Mâsse

2 janvier 2021 HuffPost, par Mathieu Paquette

COVID-19: les bilans des prochains jours seront déterminants, selon des experts

Benoît Mâsse

30 décembre 2020 TVA Nouvelles, par Dominique Lelièvre

CHSLD Saint-Antoine: l’éclosion de COVID-19 dégénère malgré les premières injections

Benoît Mâsse

30 décembre 2020 La Presse, par Mayssa Ferah et Henri Ouellette-Vézina

Utiliser toutes les doses reçues sans attendre ?

Benoît Mâsse

29 décembre 2020 Le Devoir, par Boris Proulx et Mylène Crête

Lent décollage pour la vaccination au Québec

Benoît Mâsse

29 décembre 2020 Le Devoir, par Annabelle Caillou

Le coronavirus muté pourrait être déjà installé au Québec

Benoît Mâsse

16 décembre 2020 CBS, par Jonathan Montpetit

Quebec's new lockdown a harsh reminder the COVID-19 end game is still several moves away

Benoît Mâsse

16 décembre 2020 Radio-Canada, par Naël Shiab

Voici pourquoi Noël a été annulé

Benoît Mâsse

10 décembre 2020 Radio-Canada, par Alexandre Coupal

COVID-19 : faut-il annuler le mondial de hockey junior à Edmonton?

Benoît Mâsse

10 décembre 2020 La Presse, par Mélanie Marquis

COVID-19 Vaccination que le marathon commence

Benoît Mâsse

9 décembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Un vaccin en attente du feu vert de Santé Canada

Benoît Mâsse

9 décembre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Reconfiner, une fausse bonne idée, disent des experts

Benoît Mâsse

8 décembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Les nouveaux vaccins à ARNm en 4 questions

Benoît Mâsse

7 décembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Tout un matin

Explosion des cas de COVID-19 au Québec

Benoît Mâsse

à 6 h 52

7 décembre 2020 Radio-Canada, par François Messier

Plaidoyer pour remettre le Québec « sur pause » pendant les Fêtes

Benoît Mâsse

5 décembre 2020 La Presse, par Tommy Chouinard et Pierre-André Normandin

La surmortalité allume un « feu jaune » à Québec

Benoît Mâsse

4 décembre 2020 La Presse, par Ariane Lacoursière

Interdiction des rassemblements à Noël : le réseau de la santé soulagé

Benoît Mâsse

3 décembre 2020 La Presse, par Alexandre Gascon

Le vaccin ne sort pas encore la LNH du pétrin

Benoît Mâsse

2 décembre 2020 L'actualité, par Valérie Borde

Les scientifiques qui nous aident à comprendre : Montrer la voie

Benoît Mâsse

2 décembre 2020 L'actualité, par Benoît Mâsse

Vaccin : à qui les premières doses ?

Benoît Mâsse

17 novembre 2020 Journal Métro

Coronavirus: éviter le dépistage massif à l’approche des Fêtes

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Le vaccin contre la COVID-19 sera-t-il bien accepté par la population?

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

COVID-19 : teste-t-on dans le vide?

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Radio-Canada RDI

Un vaccin, efficace à 94,5% ?

Benoît Mâsse

15 novembre 2020 Radio-Canada, par Gaëlle Lussiaà-Berdou

COVID-19 : un vaccin efficace, c’est quoi?

Benoît Mâsse

13 novembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Le 15-18

État de la situation sur la Covid-19: entrevue avec Benoît Masse

Benoît Mâsse

12 novembre 2020 Ici Radio-Canada Nouveau-Brunswick

L’Atlantique fait toujours figure d’exception dans la lutte contre la COVID-19

Benoît Mâsse

11 novembre 2020 La Presse, par Tommy Chouinard et Henri Ouellette-Vézina

De « petits partys » pour le temps des fêtes ?

Benoît Mâsse

10 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Toutes les réponses à vos questions sur le vaccin de Pfizer

Benoît Mâsse

9 novembre 2020 Québec Science, par Marine Corniou

Vaccin contre la COVID-19 : Pfizer et BioNTech annoncent des résultats prometteurs

Benoît Mâsse

8 novembre 2020 La Presse, par Mayssa Ferah et Éric-Pierre Champagne

Bon de plus de 1200 cas au Québec

Benoît Mâsse

La situation, en proportion, est pire au Manitoba et en Alberta

7 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Des trousses d’autodépistage pour faire avancer l’éradication du sida au pays

Benoît Mâsse

1 novembre 2020 Le Journal de Montréal

COVID-19: réduire les cas pour sauver le système de santé… et Noël

Benoît Mâsse

31 octobre 2020 La Presse, par Véronique Lauzon et Pierre-André Normandin

Le Québec maîtrise mieux sa deuxième vague

Benoît Mâsse

30 octobre 2020 Le Devoir, par Marie-Eve Cousineau

La bataille sanitaire contre la COVID-19 se livre avec trop peu de soldats

Benoît Mâsse

28 octobre 2020 La Presse, par Tristan Péloquin et Pierre-André Normandin

Les déplacements ont chuté bien avant les consignes

Benoît Mâsse, Simona Bignami

28 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Facteur Rt: c’est bien, mais ce n’est pas suffisant

Benoît Mâsse

27 octobre 2020 La Presse, par Véronique Lauzon, Pierre-André Normandin, Marie-Eve Morasse

28 jours, prise 2

Benoît Mâsse, Roxane Borgès Da Silva

Le premier ministre a ainsi annoncé la reconduction des mesures restrictives en zone rouge pour 28 jours supplémentaire

26 octobre 2020 Ici RDI

Mesures prolongées en zone rouge

Benoît Mâsse

26 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Infecter des gens volontairement pour le développement d'un vaccin, est-ce éthique?

Benoît Mâsse, Bryn Williams-Jones

24 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Comment les scientifiques déterminent-ils l’efficacité d’un vaccin?

Benoît Mâsse, Bryn Williams-Jones

23 octobre 2020 Radio-Canada, Ici Première

Une deuxième vague en mode rattrapage?

Benoît Mâsse

16 octobre 2020 La Presse, par Catherine Handfield

Que peut-on espérer pour Noël?

Benoît Mâsse

13 octobre 2020 L'actualité, par Benoît Mâsse

Même avec un vaccin, la fin de la pandémie est encore loin

Benoît Mâsse

9 octobre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

COVID-19 : « Nous ne pouvons pas seulement réagir au nombre de nouveaux cas »

Benoît Mâsse

8 octobre 2020 Le Devoir, par Michel Vastel

Québec boude l’aide d’Ottawa pour retrouver les contacts

Benoît Mâsse

8 octobre 2020 Yahoo! news, par Allison Lampert

Quebec's new social gathering curbs risk dragging on as COVID-19 cases rise

Benoît Mâsse

7 octobre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Vingt-huit jours, et ce n’est qu’un début

Benoît Mâsse

7 octobre 2020 Le Devoir, par Jeanne Corriveau et Isabelle Paré

Fêter l’Halloween autrement?

Benoît Mâsse

5 octobre 2020 Radio-Canada Ici Première, L'heure du monde

L'application Alerte COVID au Québec: entrevue avec Benoit Mâsse

Benoît Mâsse

3 octobre 2020 La Presse, par Caroline Touzin, Ariane Lacoursière, Émilie Bilodeau et Gabrielle Duchesne

Retard dans les embauches et analyses «à la mitaine»

Benoît Mâsse

En pleine deuxième vague de COVID-19, le manque de personnel et les lacunes du système informatique ralentissent les enquêtes épidémiologiques, cruciales dans la lutte contre le virus.

30 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Tout un matin

Lancement d'une application de traçage au Québec : « on a écoulé presque toutes les options »

Benoît Mâsse

28 septembre 2020 Radio-Canada Ici télé, Le Téléjournal

Comment freiner la deuxième vague?

Benoît Mâsse

26 septembre 2020 Le Devoir, par Jessica Nadeau et Marie-Eve Cousineau

Des employés de CHSLD en attente de dépistage sont tenus de travailler

Benoît Mâsse

26 septembre 2020 Radio-Canada, par Ahmed Kouaou

Le malheur de Montréal fera-t-il le bonheur des régions?

Benoît Mâsse

24 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Midi-Info

Traçage de la COVID et analyse du discours du Trône

Benoît Mâsse

22 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Le 15-18

Covid-19 et applications de traçage

Benoît Mâsse

19 septembre 2020 Radio-Canada, par Danielle Beaudoin

COVID-19 : il faut encore plus de dépistage pour espérer briser une deuxième vague

Benoît Mâsse

19 septembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Un membre du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19 démissionne

Benoît Mâsse

11 septembre 2020 Radio-Canada Ottawa, avec les informations de Frédéric Pépin et de Claudine Richard

La COVID-19, six mois après le premier cas à Ottawa

Benoît Mâsse

10 septembre 2020 TVA Nouvelles, Le Journal de Montréal

Une soirée arrosée dans un bar comme si la COVID n’existait pas

Benoît Mâsse

4 septembre 2020 L'actualité, par Camille Lopez

Covidences : vraies confidences, fausses conclusions

Benoît Mâsse, Sylvana Côté

3 septembre 2020 Radio-Canada, en entrevue avec Michel C. Auger

Le point sur les éclosions au Québec

Benoît Mâsse

3 septembre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Les «bulles-classes», un modèle imparfait, qui permet de garder les écoles ouvertes

Benoît Mâsse

2 septembre 2020 La Presse, par Marie-Eve Morasse et Louise Leduc

Hors de la classe, les bulles éclatent

Benoît Mâsse

18 août 2020 Le Devoir, par Isabelle Hachey

Une rentrée, deux solitudes

Benoît Mâsse

12 août 2020 Le Jeune Indépendant, par Mohamed Mecelti

Vaccin russe: un grand pas contre la Covid-19

Benoît Mâsse

31 juillet 2020 Radio-Canada, d’après un texte de John MacFarlane, Jonathan Montpetit et Roberto Rocha de CBC

La deuxième vague de COVID-19 s'en vient, voici ce qu'anticipent des experts

Benoît Mâsse

30 juillet 2020 CBC Montreal, par John MacFarlane, Jonathan Montpetit, Roberto Rocha

Selon Benoît Mâsse, l'augmentation des hospitalisations viendra probablement plus tard

Benoît Mâsse

18 juillet 2020 Le Journal de Montréal, par Hugo Duchaine

Une deuxième vague pourrait être encore pire

Benoît Mâsse

17 juillet 2020 Le Soleil, Le Droit, Le Quotidien, par Maxime Bilodeau, Agence Science-Presse

Non, les modèles épidémiologiques ne servent pas à prédire le futur

Benoît Mâsse

16 juillet 2020 La Presse, par Suzanne Colpron

« S’il n’était pas allé à l’hôpital, il serait encore vivant »

Benoît Mâsse

14 juillet 2020 CBC Montreal, par Jonathan Montpetit

With uptick in COVID-19 cases, Quebec could be forced to choose between schools and bars

Benoît Mâsse

14 juillet 2020 Pieuvre.ca, par Agence Science-Presse

Impossible de prédire le futur avec les modèles épidémiologiques

Benoît Mâsse

11 juillet 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Déconfinement : quelles sont les activités les plus risquées?

Benoît Mâsse

10 juillet 2020 Ici Radio-Canada Première

Le confinement était-il une bonne idée?

Benoît Mâsse

7 juillet 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Vers un registre des clients des bars et des restaurants?

Benoît Mâsse

5 juillet 2020 Montreal Gazette, par René Bruemmer

A trail of death, sorrow and what-ifs: How COVID spread in Montreal

Benoît Mâsse

1 juillet 2020 La Presse, par Tristan Péloquin

Huit ou neuf contacts par jour feraient exploser les cas

Benoît Mâsse

30 juin 2020 TVA Nouvelles, Le Journal de Montréal, par Maude Ouellet

Mesures sanitaires : pas simple de s’y retrouver

Benoît Mâsse

29 juin 2020 La Presse, par Ariane Lacoursière et Philippe Mercure

Arruda inquiet du « relâchement » des Québécois

Benoît Mâsse

29 juin 2020 Le Devoir, par Brian Miles

Fragile transparence

Benoît Mâsse

27 juin 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Distanciation à géométrie variable

Benoît Mâsse

18 juin 2020 L'actualité, par Camille Payant (avec Camille Lopez)

Une appli de traçage, c’est quoi ?

Benoît Mâsse

16 juin 2020 Radio-Canada, par Romain Schué

Il n'y aura plus de cliniques de dépistage dans des autobus à Montréal

Benoît Mâsse

15 juin 2020 Radio-Canada, par Ximena Sampson

Quand et comment pourra-t-on rouvrir la frontière avec les États-Unis ?

Benoît Mâsse

6 juin 2020 Mirage News

La recherche de contacts pour sauver des vies

Benoît Mâsse

2 juin 2020 La Presse

Trop sévères, les nouvelles règles sanitaires?

Benoît Mâsse

2 juin 2020 Le Devoir

Ces enquêteurs sur la trace du coronavirus

Benoît Mâsse

31 mai 2020 LaPresse

La bataille de Montréal : l'armée en déroute

Benoît Mâsse

30 mai 2020 Le Soleil

Après le « R0 », voici le «k»

Benoît Mâsse

28 mai 2020 La Presse, par Marc Thibodeau

Un cas dès décembre au Québec?

Benoît Mâsse

23 mai 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Faut-il craindre une deuxième vague  au Québec?

Benoît Mâsse

23 mai 2020 The Washington Post, par Amanda Colette

Quebec, Canada’s hardest-hit province, is also the most aggressive about reopening

Benoît Mâsse

14 mai 2020 Radio-Canada, Tout un matin, avec Patrick Masbourian

COVID-19, a-t-on atteint un plateau de décès?

Benoît Mâsse

14 mai 2020 Radio-Canada Télé, par Frédéric Arnould

Le traçage, une mesure cruciale pour limiter la propagation du coronavirus

Benoît Mâsse

14 mai 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Le nombre de décès diminue... vraiment?

Benoît Mâsse

12 mai 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Des règles claires réclamées pour le déconfinement

Benoît Mâsse

9 mai 2020 La Presse, par Émile Bilodeau, Katia Gagnon, Ariane Krol, Ariane Lacoursière et Marc Thibodeau

Le Québec est-il prêt?

Benoît Mâsse

30 avril 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Le Québec n’est pas encore prêt pour le déconfinement

Benoît Mâsse

7 avril 2020 La presse, par Philippe Mercure

Le pic déjà atteint au Québec?

Benoît Mâsse, Marie-Claude Boily

Biographie

Erica E. M. Moodie a obtenu sa maitrise en épidémiologie en 2001 à l'University of Cambridge et un doctorat en biostatistique en 2006 à l'University of Washington, avant de rejoindre l'Université McGill où elle est maintenant boursière William Dawson et professeure associée de biostatistique. Ses principaux intérêts de recherche portent sur l'inférence causale et les données longitudinales en mettant l'accent sur les stratégies de traitement adaptatif. Elle est membre élue de l'Institut international de statistique et rédactrice en chef adjointe de la biométrie. Elle détient un prix Chercheur-Boursier de carrière sénior du Fonds de recherche du Québec-Santé. Elle est récipiendaire du prix CRM-SSC 2020 en statistique.

Elle travaille avec une équipe dirigée par Nicole Basta sur la sensibilisation du public au développement du vaccin contre le SRAS-Cov-2 et avec l'étude longitudinale canadienne sur le vieillissement pour comprendre l'interaction de la fragilité et de l'infection par le SARS-CoV-2 chez les personnes âgées.

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

Biographie

Louis-Martin Rousseau est professeur titulaire à Polytechnique Montréal et titulaire d'une Chaire de recherche du Canada en analyse et logistique des soins de santé. Ses recherches se concentrent sur la résolution de problèmes de routage complexes, de problèmes de composition de personnel, ainsi que de problèmes de décision intégrés qui apparaissent dans la chaîne d'approvisionnement à la fois dans le commerce de détail et dans les soins de santé. Dans ce contexte, il propose des méthodologies hybrides basées sur la programmation par contraintes et la recherche opérationnelle classique. Alors que le domaine de la médecine personnalisée émerge, d'énormes défis apparaissent en ce qui concerne l'interaction entre la planification et l'exécution des traitements individuels en termes de ressources médicales limitées et coûteuses. En particulier, Louis-Martin Rousseau mène des recherches dans des domaines où le vieillissement de la population va avoir un impact important, à savoir le traitement du cancer, les services à domicile et la logistique hospitalière.

Activités actuelles COVID-19

Vidéos

Biographie

Alexandra M. Schmidt est professeure associée de biostatistique au Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail (EBOH) de l'Université McGill. Elle est actuellement directrice du programme d'études supérieures en biostatistique de l'EBOH.

Elle est membre de l'American Statistical Association et membre élue de l'International Statistical Institute. En 2017 elle s’est vu décerner la Distinguished Achievement Medal du groupe Statistics in the Environment de l’American Statistical Association. En 2008, elle a décroché le prix du jeune chercheur Abdel El-Shaarawi de la Société internationale d’environnemétrie (SIE). Elle a été présidente de l'International Society for Bayesian Analysis (2015).

Son domaine de recherche principal est le développement de modèles statistiques pour les processus spatio-temporels dans le cadre bayésien. Ses principaux projets concernent le développement de modèles de processus spatio-temporels multivariés qui empêchent l'utilisation de toute transformation pour atteindre la normalité. Elle développe également des modèles pour comprendre la propagation des cas de dengue, de Zika et de chikungunya dans les quartiers de Rio de Janeiro lors de la première épidémie commune que la ville a connue entre 2015 et 2016.

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

Biographie

David A. Stephens est professeur titulaire au Département de mathématiques et de statistique de l'Université McGill depuis 2006. Il a obtenu un doctorat en statistique de l'University of Nottingham, Royaume-Uni en 1990 sous la supervision du professeur Adrian F. M. Smith. Il a été président du Département de mathématiques et de statistique de 2015 à 2019 et il est vice-doyen de la Faculté des sciences depuis avril 2019.

Ses intérêts de recherche sont les statistiques bayésiennes : méthodes méthodologiques et informatiques. Ses domaines d'intérêt spécifiques incluent la bio-informatique, la biostatistique et l'analyse des séries chronologiques.

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

Biographie

Guy Wolf est professeur adjoint au Département de mathématiques et de statistique de l'Université de Montréal et chercheur à l'Institut des algorithmes d'apprentissage de Montréal (Mila-Institut québécois de recherche en intelligence artificielle).

Sa recherche porte sur l'analyse de données exploratoires avec des applications en bio-informatique. Ses approches sont multidisciplinaires et combinent l'apprentissage automatique, le traitement du signal, l'analyse harmonique et des outils de mathématiques appliquées. En particulier, ses travaux récents utilisent une combinaison de géométries de diffusion, d'apprentissage multiple et d'apprentissage profond pour trouver des modèles, des dynamiques et des structures émergentes dans des données de grande dimension (par exemple, en génomique unicellulaire et en protéomique). Dans le cadre du groupe de travail Mila « IA contre la COVID-19 », il est impliqué dans des projets de pointe portant sur l'analyse des données génomiques (et multiomiques) pour comprendre les opérations du virus, l'interaction avec la biologie de l'hôte et afin de cibler les traitements antiviraux potentiels.

Intérêts de recherche

Analyse exploratoire des données avec apprentissage multiple et apprentissage en profondeur;

Analyse harmonique appliquée, théorie des graphes spectraux et géométrie de diffusion;

Traitement du signal graphique et apprentissage profond géométrique;

Caractérisation, basée sur les données, des structures, modèles et dynamiques non linéaires;

Applications du Big Data biomédical (p. Ex. Génomique et neuroscience).

Activités actuelles COVID-19

Activités spécifiques au groupe d'experts

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

26 avril 2021 UdeMnouvelles

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes

Jacques Bélair, Morgan Craig, Simon de Montigny

19 juin 2020

Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Morgan Craig

LANCEMENT DES ACTIVITÉS du Groupe d'experts et conférence : Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Vidéoconférence en ligne, enregistrée le 19 juin 2020

Cette conférence a été présentée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques CRM-ISM

Un mot de présentation est prononcé par Jacques Bélair, Responsable scientifique du Groupe d'experts en épidémiologie et en santé publique du CRM.

Responsables : 

Henri Darmon (Université McGill)
Jean-François Coeurjolly (UQAM)

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

Activités actuelles COVID-19

7 mai 2021 à 16 h 30

What the Numbers Say: Adjusting to a 'New Normal'

Andrew Morris, Sara Otto, Jianhong Wu

Mathematical Modelling of COVID-19

Vaccine passports? New variants? Booster shots? Seasonal masking requirements?

With all the focus on combatting Canada’s third wave, many are wondering how we will control this pandemic in the weeks ahead, all while facing the prospect of living with SARS-Cov-19 long-term. How can modelling help us better understand what to expect from our “new normal” in the months and years to come?

In this edition of “What the Numbers Say”, we will focus on the evolution of the virus, troubling new variants, vaccines, travel and what the future may hold. CBC Journalist Manjula Selvarajah will moderate a fascinating discussion that explores the potential realities of sharing a planet with the SARS-Cov-19.

This is your opportunity to hear directly from the experts on the front lines of modelling and battling the virus. 

Register today for your spot at the event. Please send your questions to the panel by Friday, May 7 at 10 am to taskforce@fields.utoronto.ca

27 août 2020

Pandemics in films: unraveling mathematical modeling

Jacques Bélair

Dans le cadre de la série de conférences «Mathematics and COVID-19», la conférence de clôture de Jacques Bélair sur les pandémies au cinéma.

9 juillet 2020 Journal Métro, par François Carabin

COVID-19 : les personnes infectées ont deux fois plus de contacts qu’en mai

Simon de Montigny

20 mai 2020

COVID-19 pandemic control through extended SIR model | Paris Machine Learning

Arthur Charpentier

Paper Abstract : We consider here an extended SIR model, including several features of therecent COVID-19 outbreak: in particular the infected and recovered individualscan either be detected (+) or undetected (-) and we also integrate an intensive careunit capacity. Our model enables a tractable quantitative analysis of the optimalpolicy for the control of the epidemic dynamics using both lockdown and detectionintervention levers. With parametric specification based on literature on COVID-19, we investigate sensitivity of various quantities on optimal strategies, takinginto account the subtle tradeoff between the sanitary and the economic cost ofthe pandemic, together with the limited capacity level of ICU. We identify theoptimal lockdown policy as an intervention structured in 4 successive phases: Firsta quick and strong lockdown intervention to stop the exponential growth of thecontagion; second a short transition phase to reduce the prevalence of the virus;third a long period with full ICU capacity and stable virus prevalence; finallya return to normal social interactions with disappearance of the virus. We alsoprovide optimal intervention measures with increasing ICU capacity, as well asoptimization over the effort on detection of infectious and immune individuals.

15 avril 2020 Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine

La modélisation informatique pour lutter contre la COVID-19

Morgan Craig

9 avril 2020 Bulletin of the World Health Organization

Observation Wards and Control of the Transmission of COVID-19 in Wuhan

Jacques Bélair, Juan Li, Pei Yuan, Jane Heffernan, Tingting Zheng, Nick Ogden, Beate Sander, Jun Li, Qi Li, Jude Dzevela Kong, Elena Aruffo, Yi Tan, Zhen Jin, Yong Yu, Meng Fan, Jingan Cui, Zhidong Teng, Huaiping Zhu

16 mars 2020 Le Soleil, mis à jour le 22 mars 2020

COVID-19 : pourquoi les mesures d’éloignement social sont présentement nécessaires?

Collectifs d'auteurs

Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESS)

Projections du nombre d’hospitalisations pour les personnes atteintes de la COVID-19

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

Dans les médias

13 octobre 2021 Ici Radio-Canada Première

La vaccination contre la COVID-19 des enfants de 5 à 11 ans

Benoît Mâsse

29 septembre 2021 La Presse, par Louise Leduc

Déploiement à grande échelle dans les régions les plus touchées

Benoît Mâsse

17 septembre 2021 La Presse, par Mathieu Perreault

Les vaccins changent de nom au pays

Benoît Mâsse

22 juillet 2021 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Doit-on craindre le variant Delta au Canada?

Benoît Mâsse

11 juillet 2021 Journal de Montréal, par Laurent Lavoie

Une troisième dose pourrait compliquer l’effort vaccinal

Benoît Mâsse

1 juillet 2021 ICI Radio-Canada Première

Demande du Canadien de Montréal d'accueillir 10 500 partisans au Centre Bell

Benoît Mâsse

7 juin 2021 La Presse, par Suzanne Colpron

Pourquoi frottons-nous encore autant ?

Benoît Mâsse

22 mai 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Peut-on atteindre l'immunité collective?

Benoît Mâsse

18 mai 2021 Le Devoir, par Marie-Eve Cousineau

De quoi l’été pandémique sera-t-il fait?

Benoît Mâsse

17 mai 2021 The Canadian Press, par Jacob Serebrin

Quebec reports fewest new COVID-19 cases since September as it prepares to reopen

Simon de Montigny

4 mai 2021 La Presse, par Catherine Handfield

Que nous réservent les prochains mois ?

Benoît Mâsse

2 mai 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

La quarantaine, même pour les snowbirds vaccinés

Benoît Mâsse

26 avril 2021 Ici Radio-Canada Première

Benoît Mâsse sur le taux de vaccination pour atteindre l'immunité collective

Benoît Mâsse

26 avril 2021 UdeMnouvelles

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes

Jacques Bélair, Morgan Craig, Simon de Montigny

21 mars 2021 Ici Radio-Canada Première

Jacques Bélair sur la modélisation épidémiologique et l'évolution de la pandémie

Jacques Bélair

16 mars 2021 Québec Science, par Marine Corniou

Suspension du vaccin d’AstraZeneca en Europe : excès de prudence?

Benoît Mâsse

27 février 2021 La Presse, par Janie Gosselin

Un passeport vaccinal, s'il vous plaît ?

Benoît Mâsse

25 février 2021 qub.radio, par Geneviève Pettersen

Le masque est nécessaire pour garder les écoles ouvertes, affirme un épidémiologiste

Benoît Mâsse

23 février 2021 Montreal Gazette, par Jesse Feith

Nearly 850 Quebec schools reporting COVID-19 cases

Benoît Mâsse

22 février 2021 La Presse, par Stéphanie Marin

Plus d’écoles fermées au Québec

Benoît Mâsse

21 février 2021 Le Journal de Montréal, par Erika Aubin

La ligne dure pour freiner les variants dans les écoles

Benoît Mâsse

19 février 2021 Le Devoir, par Pauline Gravel et Mylène Crête

Le Canada bientôt en mesure de rattraper son retard dans la vaccination

Benoît Mâsse

19 février 2021 TVA Nouvelles

Nouvelle vague de variants : «ça commence à décoller»

Benoît Mâsse

17 février 2021 98.5fm.ca

Pandémie et variants : les 8 prochaines semaines seront critiques

Benoît Mâsse

13 février 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Une seule dose suffirait après une infection

Benoît Mâsse

12 février 2021 La Presse, par Alice Girard-Bossé

Une mesure qui arrive trop tard, selon des experts

Benoît Mâsse

11 février 2021 Montreal Gazette, par Katelyn Thomas

Time is ticking on COVID-19 variant detection in Quebec

Benoît Mâsse

7 février 2021 La Presse +, par Antoine Trussard et Léa Carrier

Les experts retiennent leur souffle

Benoît Mâsse

5 février 2021 La Presse +, par Alice Girard-Bossé

La tendance à la baisse devrait se poursuivre... À une condition

Benoît Mâsse

4 février 2021 CBS News, par Verity Stevenson et Benjamin Shingler

COVID-19 variants and vaccine delays loom large as Quebec loosens restrictions

Benoît Mâsse

3 février 2021 https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/assouplissements-et-variants-prudence-disent-des-specialistes-2be730638a86b31003c92e47a6ba64b3?utm_source=UdeMNouvelles&utm_campaign=297b12eb72-RSS_RP_Publique&utm_medium=email&utm_term=0_5cf28dd13d-297b12eb72-332581258

Assouplissements et variants: prudence, disent des spécialistes

Benoît Mâsse

2 février 2021 La Presse +, par Pierre-André Normandin et Alice Girard-Bossé

« Des résultats encourageants »

Benoît Mâsse

2 février 2021 La Presse +, par Alice Girard-Bossé

Québec déploiera davantage de tests rapides

Benoît Mâsse

2 février 2021 L'actualité, par Benoît Mâsse

COVID-19 : le parachute des preuves

Benoît Mâsse

29 janvier 2021 La Presse, par Louise Leduc

Hausse des cas chez les jeunes, comme prévu

Benoît Mâsse

29 janvier 2021 La Presse, par Alice Girard-Bossé

Les variants, une menace au contrôle de la pandémie

Benoît Mâsse

28 janvier 2021 La Presse, par Marc Thibodeau

Le Québec pressé d’accélérer le rythme

Benoît Mâsse

23 janvier 2021 La Presse +, par Mathieu Perreault

Un variant plus mortel, un autre plus résistant

Benoît Mâsse

19 janvier 2021 Montreal Gazette, par René Bruemmer

Too early to say if Quebec's drop in COVID-19 cases will continue, experts say

Benoît Mâsse

19 janvier 2021 Québec Science, par Marine Corniou

Les vaccins contre la COVID-19 présentent-ils un risque pour les personnes très âgées?

Benoît Mâsse

16 janvier 2021 98.5fm.ca

Moins de doses de vaccin livrées par Pfizer au Canada

Benoît Mâsse

15 janvier 2021 La Presse, par Chantal Guy

Quand la science prend le micro

Benoît Mâsse

14 janvier 2021 Le Devoir, par Pauline Gravel

Plus de 100 000 doses des vaccins contre la COVID-19 administrées

Benoît Mâsse

13 janvier 2021 Global News, par Saba Aziz

Coronavirus vaccine a ‘light at the end of the tunnel’ for LTC homes

Benoît Mâsse

10 janvier 2021 La Presse +, par Antoine Trussard

Le cap des 3000 cas franchi pour la première fois

Benoît Mâsse

9 janvier 2021 La Presse +, par Émilie Bilodeau, Katia Gagnon et Ariane Lacoursière

Campagne de vaccination au québec, faux départ

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 Head Topics

Effectiveness of Quebec COVID-19 curfew unclear

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 La Presse, par Louise Leduc

Sécuritaire, la rentrée scolaire ?

Benoît Mâsse

8 janvier 2021 Droit-Inc, Radio-Canada

Québec sommé d'offrir une 2e dose de vaccin

Benoît Mâsse

7 janvier 2021 La Presse +, par Antoine Trussard

Plus confinés que jamais

Benoît Mâsse

7 janvier 2021 Windsor Star, par Morgan Lowrie

Outbreak grows in vaccinated Quebec care home, expert says it was to be expected

Benoît Mâsse

6 janvier 2021 National Post, par Morgan Lowrie

Quebec long-term care residents threaten legal action to get second vaccine dose

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 La Presse, par Éric-Pierre Champagne

La campagne de vaccination devrait s’accélérer au Québec

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 Le Journal de Montréal, par Annabelle Blais

Le Canada très loin derrière Israël

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 La Presse, par Gabriel Béland et Pierre-André Normandin

Les « partys » de noël montrés du doigt

Benoît Mâsse

5 janvier 2021 Ici Première, Midi info, avec Michel C. Auger

La rapidité de la vaccination

Benoît Mâsse

4 janvier 2021 Le Devoir, par Annabelle Caillou

Un confinement plus long et plus strict déjà réclamé

Benoît Mâsse

3 janvier 2021 Radio-Canada, par Fanny Samson

Le confinement sera-t-il prolongé après le 11 janvier au Québec?

Benoît Mâsse

2 janvier 2021 HuffPost, par Mathieu Paquette

COVID-19: les bilans des prochains jours seront déterminants, selon des experts

Benoît Mâsse

30 décembre 2020 TVA Nouvelles, par Dominique Lelièvre

CHSLD Saint-Antoine: l’éclosion de COVID-19 dégénère malgré les premières injections

Benoît Mâsse

30 décembre 2020 La Presse, par Mayssa Ferah et Henri Ouellette-Vézina

Utiliser toutes les doses reçues sans attendre ?

Benoît Mâsse

29 décembre 2020 Le Devoir, par Boris Proulx et Mylène Crête

Lent décollage pour la vaccination au Québec

Benoît Mâsse

29 décembre 2020 Le Devoir, par Annabelle Caillou

Le coronavirus muté pourrait être déjà installé au Québec

Benoît Mâsse

16 décembre 2020 CBS, par Jonathan Montpetit

Quebec's new lockdown a harsh reminder the COVID-19 end game is still several moves away

Benoît Mâsse

16 décembre 2020 Radio-Canada, par Naël Shiab

Voici pourquoi Noël a été annulé

Benoît Mâsse

10 décembre 2020 Radio-Canada, par Alexandre Coupal

COVID-19 : faut-il annuler le mondial de hockey junior à Edmonton?

Benoît Mâsse

10 décembre 2020 La Presse, par Mélanie Marquis

COVID-19 Vaccination que le marathon commence

Benoît Mâsse

9 décembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Un vaccin en attente du feu vert de Santé Canada

Benoît Mâsse

9 décembre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Reconfiner, une fausse bonne idée, disent des experts

Benoît Mâsse

8 décembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Les nouveaux vaccins à ARNm en 4 questions

Benoît Mâsse

7 décembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Tout un matin

Explosion des cas de COVID-19 au Québec

Benoît Mâsse

à 6 h 52

7 décembre 2020 Radio-Canada, par François Messier

Plaidoyer pour remettre le Québec « sur pause » pendant les Fêtes

Benoît Mâsse

5 décembre 2020 La Presse, par Tommy Chouinard et Pierre-André Normandin

La surmortalité allume un « feu jaune » à Québec

Benoît Mâsse

4 décembre 2020 La Presse, par Ariane Lacoursière

Interdiction des rassemblements à Noël : le réseau de la santé soulagé

Benoît Mâsse

3 décembre 2020 La Presse, par Alexandre Gascon

Le vaccin ne sort pas encore la LNH du pétrin

Benoît Mâsse

2 décembre 2020 L'actualité, par Valérie Borde

Les scientifiques qui nous aident à comprendre : Montrer la voie

Benoît Mâsse

2 décembre 2020 L'actualité, par Benoît Mâsse

Vaccin : à qui les premières doses ?

Benoît Mâsse

17 novembre 2020 Journal Métro

Coronavirus: éviter le dépistage massif à l’approche des Fêtes

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Le vaccin contre la COVID-19 sera-t-il bien accepté par la population?

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

COVID-19 : teste-t-on dans le vide?

Benoît Mâsse

16 novembre 2020 Radio-Canada RDI

Un vaccin, efficace à 94,5% ?

Benoît Mâsse

15 novembre 2020 Radio-Canada, par Gaëlle Lussiaà-Berdou

COVID-19 : un vaccin efficace, c’est quoi?

Benoît Mâsse

13 novembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Le 15-18

État de la situation sur la Covid-19: entrevue avec Benoît Masse

Benoît Mâsse

12 novembre 2020 Ici Radio-Canada Nouveau-Brunswick

L’Atlantique fait toujours figure d’exception dans la lutte contre la COVID-19

Benoît Mâsse

11 novembre 2020 La Presse, par Tommy Chouinard et Henri Ouellette-Vézina

De « petits partys » pour le temps des fêtes ?

Benoît Mâsse

10 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Toutes les réponses à vos questions sur le vaccin de Pfizer

Benoît Mâsse

9 novembre 2020 Québec Science, par Marine Corniou

Vaccin contre la COVID-19 : Pfizer et BioNTech annoncent des résultats prometteurs

Benoît Mâsse

8 novembre 2020 La Presse, par Mayssa Ferah et Éric-Pierre Champagne

Bon de plus de 1200 cas au Québec

Benoît Mâsse

La situation, en proportion, est pire au Manitoba et en Alberta

7 novembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Des trousses d’autodépistage pour faire avancer l’éradication du sida au pays

Benoît Mâsse

1 novembre 2020 Le Journal de Montréal

COVID-19: réduire les cas pour sauver le système de santé… et Noël

Benoît Mâsse

31 octobre 2020 La Presse, par Véronique Lauzon et Pierre-André Normandin

Le Québec maîtrise mieux sa deuxième vague

Benoît Mâsse

30 octobre 2020 Le Devoir, par Marie-Eve Cousineau

La bataille sanitaire contre la COVID-19 se livre avec trop peu de soldats

Benoît Mâsse

28 octobre 2020 La Presse, par Tristan Péloquin et Pierre-André Normandin

Les déplacements ont chuté bien avant les consignes

Benoît Mâsse, Simona Bignami

28 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Facteur Rt: c’est bien, mais ce n’est pas suffisant

Benoît Mâsse

28 octobre 2020 Journal Métro

Cas de COVID-19: le Québec n’est plus le cancre du Canada

Simon de Montigny

27 octobre 2020 La Presse, par Véronique Lauzon, Pierre-André Normandin, Marie-Eve Morasse

28 jours, prise 2

Benoît Mâsse, Roxane Borgès Da Silva

Le premier ministre a ainsi annoncé la reconduction des mesures restrictives en zone rouge pour 28 jours supplémentaire

26 octobre 2020 Ici RDI

Mesures prolongées en zone rouge

Benoît Mâsse

26 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Infecter des gens volontairement pour le développement d'un vaccin, est-ce éthique?

Benoît Mâsse, Bryn Williams-Jones

24 octobre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Comment les scientifiques déterminent-ils l’efficacité d’un vaccin?

Benoît Mâsse, Bryn Williams-Jones

23 octobre 2020 Radio-Canada, Ici Première

Une deuxième vague en mode rattrapage?

Benoît Mâsse

16 octobre 2020 La Presse, par Catherine Handfield

Que peut-on espérer pour Noël?

Benoît Mâsse

13 octobre 2020 L'actualité, par Benoît Mâsse

Même avec un vaccin, la fin de la pandémie est encore loin

Benoît Mâsse

9 octobre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

COVID-19 : « Nous ne pouvons pas seulement réagir au nombre de nouveaux cas »

Benoît Mâsse

8 octobre 2020 Le Devoir, par Michel Vastel

Québec boude l’aide d’Ottawa pour retrouver les contacts

Benoît Mâsse

8 octobre 2020 Yahoo! news, par Allison Lampert

Quebec's new social gathering curbs risk dragging on as COVID-19 cases rise

Benoît Mâsse

7 octobre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Vingt-huit jours, et ce n’est qu’un début

Benoît Mâsse

7 octobre 2020 Le Devoir, par Jeanne Corriveau et Isabelle Paré

Fêter l’Halloween autrement?

Benoît Mâsse

5 octobre 2020 Radio-Canada Ici Première, L'heure du monde

L'application Alerte COVID au Québec: entrevue avec Benoit Mâsse

Benoît Mâsse

3 octobre 2020 La Presse, par Caroline Touzin, Ariane Lacoursière, Émilie Bilodeau et Gabrielle Duchesne

Retard dans les embauches et analyses «à la mitaine»

Benoît Mâsse

En pleine deuxième vague de COVID-19, le manque de personnel et les lacunes du système informatique ralentissent les enquêtes épidémiologiques, cruciales dans la lutte contre le virus.

30 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Tout un matin

Lancement d'une application de traçage au Québec : « on a écoulé presque toutes les options »

Benoît Mâsse

28 septembre 2020 Radio-Canada Ici télé, Le Téléjournal

Comment freiner la deuxième vague?

Benoît Mâsse

26 septembre 2020 Le Devoir, par Jessica Nadeau et Marie-Eve Cousineau

Des employés de CHSLD en attente de dépistage sont tenus de travailler

Benoît Mâsse

26 septembre 2020 Radio-Canada, par Ahmed Kouaou

Le malheur de Montréal fera-t-il le bonheur des régions?

Benoît Mâsse

24 septembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Pourquoi voit-on les infections augmenter, mais pas les décès ni les hospitalisations?

David Buckeridge

24 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Midi-Info

Traçage de la COVID et analyse du discours du Trône

Benoît Mâsse

23 septembre 2020 The Canadian Press, repris par CTV News

Second wave of COVID-19 in Quebec: Number of free hospital beds appears sufficient for now

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

23 septembre 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Les hôpitaux du Québec ne seront pas surchargés à court terme

David Buckeridge

23 septembre 2020 Montreal Gazette, par Matthew Lapierre

Quebec researchers project rise in COVID-19 hospitalizations

Mathieu Maheu-Giroux

22 septembre 2020 Radio-Canada Ici Première, Le 15-18

Covid-19 et applications de traçage

Benoît Mâsse

19 septembre 2020 Radio-Canada, par Danielle Beaudoin

COVID-19 : il faut encore plus de dépistage pour espérer briser une deuxième vague

Benoît Mâsse

19 septembre 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Un membre du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19 démissionne

Benoît Mâsse

16 septembre 2020 Montreal Gazette, par Matthew Lapierre et Philip Authier

Legault concedes Quebec's pandemic projection data is out of date

Simon de Montigny

Aussi paru dans le Ottawa Citizen

11 septembre 2020 Radio-Canada Ottawa, avec les informations de Frédéric Pépin et de Claudine Richard

La COVID-19, six mois après le premier cas à Ottawa

Benoît Mâsse

10 septembre 2020 TVA Nouvelles, Le Journal de Montréal

Une soirée arrosée dans un bar comme si la COVID n’existait pas

Benoît Mâsse

4 septembre 2020 L'actualité, par Camille Lopez

Covidences : vraies confidences, fausses conclusions

Benoît Mâsse, Sylvana Côté

4 septembre 2020 CBC, par John MacFarlane

How to interpret Rt, a number to measure the pandemic in Quebec

Mathieu Maheu-Giroux

3 septembre 2020 Radio-Canada, en entrevue avec Michel C. Auger

Le point sur les éclosions au Québec

Benoît Mâsse

3 septembre 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Les «bulles-classes», un modèle imparfait, qui permet de garder les écoles ouvertes

Benoît Mâsse

2 septembre 2020 La Presse, par Marie-Eve Morasse et Louise Leduc

Hors de la classe, les bulles éclatent

Benoît Mâsse

25 août 2020 CBC, par Colin Harris

Quebec won't use COVID-19 notification app for now

David Buckeridge

18 août 2020 Le Devoir, par Isabelle Hachey

Une rentrée, deux solitudes

Benoît Mâsse

12 août 2020 Le Jeune Indépendant, par Mohamed Mecelti

Vaccin russe: un grand pas contre la Covid-19

Benoît Mâsse

31 juillet 2020 Radio-Canada, d’après un texte de John MacFarlane, Jonathan Montpetit et Roberto Rocha de CBC

La deuxième vague de COVID-19 s'en vient, voici ce qu'anticipent des experts

Benoît Mâsse

30 juillet 2020 CBC Montreal, par John MacFarlane, Jonathan Montpetit, Roberto Rocha

Selon Benoît Mâsse, l'augmentation des hospitalisations viendra probablement plus tard

Benoît Mâsse

18 juillet 2020 Le Journal de Montréal, par Hugo Duchaine

Une deuxième vague pourrait être encore pire

Benoît Mâsse

17 juillet 2020 Le Soleil, Le Droit, Le Quotidien, par Maxime Bilodeau, Agence Science-Presse

Non, les modèles épidémiologiques ne servent pas à prédire le futur

Benoît Mâsse

16 juillet 2020 La Presse, par Suzanne Colpron

« S’il n’était pas allé à l’hôpital, il serait encore vivant »

Benoît Mâsse

14 juillet 2020 CBC Montreal, par Jonathan Montpetit

With uptick in COVID-19 cases, Quebec could be forced to choose between schools and bars

Benoît Mâsse

14 juillet 2020 Pieuvre.ca, par Agence Science-Presse

Impossible de prédire le futur avec les modèles épidémiologiques

Benoît Mâsse

11 juillet 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Déconfinement : quelles sont les activités les plus risquées?

Benoît Mâsse

10 juillet 2020 Ici Radio-Canada Première

Le confinement était-il une bonne idée?

Benoît Mâsse

9 juillet 2020 Journal Métro, par François Carabin

COVID-19 : les personnes infectées ont deux fois plus de contacts qu’en mai

Simon de Montigny

7 juillet 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Vers un registre des clients des bars et des restaurants?

Benoît Mâsse

5 juillet 2020 Montreal Gazette, par René Bruemmer

A trail of death, sorrow and what-ifs: How COVID spread in Montreal

Benoît Mâsse

1 juillet 2020 La Presse, par Tristan Péloquin

Huit ou neuf contacts par jour feraient exploser les cas

Benoît Mâsse

30 juin 2020 TVA Nouvelles, Le Journal de Montréal, par Maude Ouellet

Mesures sanitaires : pas simple de s’y retrouver

Benoît Mâsse

29 juin 2020 La Presse, par Ariane Lacoursière et Philippe Mercure

Arruda inquiet du « relâchement » des Québécois

Benoît Mâsse

29 juin 2020 Le Devoir, par Brian Miles

Fragile transparence

Benoît Mâsse

27 juin 2020 Le Devoir, par Isabelle Paré

Distanciation à géométrie variable

Benoît Mâsse

18 juin 2020 L'actualité, par Camille Payant (avec Camille Lopez)

Une appli de traçage, c’est quoi ?

Benoît Mâsse

17 juin 2020 La Presse, par Janie Gosselin

COVID-19: Pékin resserre ses mesures

Simon de Montigny

16 juin 2020 Radio-Canada, par Romain Schué

Il n'y aura plus de cliniques de dépistage dans des autobus à Montréal

Benoît Mâsse

15 juin 2020 Radio-Canada, par Ximena Sampson

Quand et comment pourra-t-on rouvrir la frontière avec les États-Unis ?

Benoît Mâsse

11 juin 2020 Safety Radio, par voiceofthehwys

Computer algorithms find tumors' molecular weak spots

Morgan Craig

also disponible sur : https://www.f3nws.com/news/computer-algorithms-find-tumors-molecular-weak-spots-science-magazine-67a2b7907a3?utm_source=UdeMNouvelles&utm_campaign=d67a708224-RSS_RP_Publique&utm_medium=email&utm_term=0_5cf28dd13d-d67a708224-332162293

6 juin 2020 Mirage News

La recherche de contacts pour sauver des vies

Benoît Mâsse

2 juin 2020 La Presse

Trop sévères, les nouvelles règles sanitaires?

Benoît Mâsse

2 juin 2020 Le Devoir

Ces enquêteurs sur la trace du coronavirus

Benoît Mâsse

31 mai 2020 LaPresse

La bataille de Montréal : l'armée en déroute

Benoît Mâsse

30 mai 2020 Le Soleil

Après le « R0 », voici le «k»

Benoît Mâsse

30 mai 2020 Radio-Canada, par Mélanie Meloche-Holubowski

Données sur la COVID-19 : peut-on vraiment se comparer aux autres?

Simon de Montigny

28 mai 2020 La Presse, par Marc Thibodeau

Un cas dès décembre au Québec?

Benoît Mâsse

28 mai 2020 Québec Science

COVID-19 : l'heure de gloire de la modélisation

Jacques Bélair

23 mai 2020 Le Devoir, par Pauline Gravel

Faut-il craindre une deuxième vague  au Québec?

Benoît Mâsse

23 mai 2020 The Washington Post, par Amanda Colette

Quebec, Canada’s hardest-hit province, is also the most aggressive about reopening

Benoît Mâsse

14 mai 2020 Radio-Canada, Tout un matin, avec Patrick Masbourian

COVID-19, a-t-on atteint un plateau de décès?

Benoît Mâsse

14 mai 2020 Radio-Canada Télé, par Frédéric Arnould

Le traçage, une mesure cruciale pour limiter la propagation du coronavirus

Benoît Mâsse

14 mai 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Le nombre de décès diminue... vraiment?

Benoît Mâsse

12 mai 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Des règles claires réclamées pour le déconfinement

Benoît Mâsse

9 mai 2020 La Presse, par Émile Bilodeau, Katia Gagnon, Ariane Krol, Ariane Lacoursière et Marc Thibodeau

Le Québec est-il prêt?

Benoît Mâsse

30 avril 2020 La Presse, par Philippe Mercure

Le Québec n’est pas encore prêt pour le déconfinement

Benoît Mâsse

26 avril 2020 Radio-Canada, par Guillaume Piedboeuf

Le casse-tête du déconfinement

Jacques Bélair

16 avril 2020 Medical Xpress, par Jeff Heinrich

Computer modelling to fight COVID-19

Morgan Craig

15 avril 2020 Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine

La modélisation informatique pour lutter contre la COVID-19

Morgan Craig

8 avril 2020 La presse, par Paul Journet

En attendant une meilleure solution…

Marie-Claude Boily

7 avril 2020 La presse, par Philippe Mercure

Le pic déjà atteint au Québec?

Benoît Mâsse, Marie-Claude Boily

16 mars 2020 Le Soleil, mis à jour le 22 mars 2020

COVID-19 : pourquoi les mesures d’éloignement social sont présentement nécessaires?

Collectifs d'auteurs

Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESS)

Projections du nombre d’hospitalisations pour les personnes atteintes de la COVID-19

David Buckeridge, Mathieu Maheu-Giroux

Publications

18 juin 2021

Bourses postdoctorales en mathématiques pour la santé publique

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le projet «Mathématiques pour la santé publique / Mathematics for Public Health» (MfPH), financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est un programme visant à développer un réseau national de modélisateurs des maladies infectieuses et de décideurs de la santé publique capable de réagir rapidement à des urgences de santé publique.


L'initiative MfPH est un modèle pancanadien de modélisation des maladies infectieuses émergentes (EIDM) multi-réseau disciplinaire codirigé par V. Kumar Murty, directeur du Fields Institute, et Jianhong Wu, professeur de mathématiques à l'Université York. L'objectif du réseau est de développer des techniques mathématiques pour l'étude des crises sanitaires potentielles et de former une cohorte d’experts en modélisation mathématique pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Cette initiative est un partenariat entre The Fields Institute, l’Atlantic Association for Research in Mathematical Sciences (AARMS), le Centre de recherches mathématiques (CRM), et le Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS).

 
Le réseau utilisera des techniques de modélisation mathématique de pointe pour aider les décisions de politique de santé publique, avec le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d'améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence. Plusieurs chercheurs postdoctoraux seront recrutés pour l'un des 11 projets inauguraux du MfPH. Les candidats retenus seront recrutés pour un projet particulier et supervisés conjointement par les membres de l'équipe de projet.

Le candidat doit avoir, au moment de la nomination, un doctorat en mathématiques appliquées / physique mathématique / mathématiques de la biologie/ Statistique ou un domaine connexe. Le candidat retenu aura démontré sa capacité à mener des recherches créatives, innovantes et indépendantes, aura publié dans des revues de premier plan dans le domaine et maîtrisera la modélisation mathématique.

Veuillez soumettre votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation indiquant le projet que vous souhaitez rejoindre via  https://www.mathjobs.org/jobs/list/17715

Les candidats postulant à plusieurs projets doivent soumettre une demande pour chaque projet séparément. Les demandes doivent être soumises immédiatement et seront évaluées sur une base continue. Les dates de début sont négociables et peuvent commencer dès le 1er juillet 2021.

7 mai 2021 à 16 h 30

What the Numbers Say: Adjusting to a 'New Normal'

Andrew Morris, Sara Otto, Jianhong Wu

Mathematical Modelling of COVID-19

Vaccine passports? New variants? Booster shots? Seasonal masking requirements?

With all the focus on combatting Canada’s third wave, many are wondering how we will control this pandemic in the weeks ahead, all while facing the prospect of living with SARS-Cov-19 long-term. How can modelling help us better understand what to expect from our “new normal” in the months and years to come?

In this edition of “What the Numbers Say”, we will focus on the evolution of the virus, troubling new variants, vaccines, travel and what the future may hold. CBC Journalist Manjula Selvarajah will moderate a fascinating discussion that explores the potential realities of sharing a planet with the SARS-Cov-19.

This is your opportunity to hear directly from the experts on the front lines of modelling and battling the virus. 

Register today for your spot at the event. Please send your questions to the panel by Friday, May 7 at 10 am to taskforce@fields.utoronto.ca

27 avril 2021

Des chercheurs du Centre de recherches mathématiques (CRM) mènent les efforts nationaux de modélisation des maladies infectieuses

Jacques Bélair, Luc Vinet, Simon de Montigny, Morgan Craig, Erica E.M. Moodie, Alexandra M. Schmidt, David A. Stephens

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé Patty Hajdu, ont annoncé un investissement de 10 millions de dollars en financement, dont 2,5 millions de dollars pour le One Health Modeling Network for Emerging Infections (OMNI), un financement de 3 millions de dollars pour Mathematics for Public Health (MfPH), une coalition regroupant les principaux instituts de mathématiques du Canada Fields, PIMS, AARMS et le CRM et Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases pour 750 000$.

Les projets font partie de plusieurs réseaux multidisciplinaires de modélisation des maladies infectieuses financés dans le cadre de l'Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes, établie grâce à un partenariat entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le MfPH vise à appliquer des techniques mathématiques avancées pour aider à atteindre les objectifs de santé publique. Le groupe MfPH est composé de 48 co-chercheurs, 21 établissements canadiens et plus de 20 collaborateurs nationaux et internationaux dans des domaines tels que l'épidémiologie, la modélisation mathématique, les maladies infectieuses et la santé publique. Il mobilisera un réseau national qui utilise des modèles mathématiques et statistiques de pointe pour donner des conseils sur les politiques de santé publique dans le but à long terme de renforcer la préparation aux épidémies futures et d’améliorer la résilience du Canada dans les situations d’urgence.

MfPH sera codirigée par le directeur Fields, Kumar Murty, et le professeur de mathématiques de l'Université York, Jianhong Wu, et comptera parmi ses membres de nombreux leaders dans leurs domaines respectifs, dont Bouchra Nasri de l'École de santé publique de l'UdeM (ESPUM), Patrick A. Leighton de la Faculté de médecine vétérinaire, Jacques Bélair, Arthur Charpentier, Hélène Guérin, Manuel Morales et Luc Vinet du CRM.

Le Réseau OMNI utilisera des connaissances multidisciplinaires sur les liens entre la santé environnementale, animale et humaine pour affiner la modélisation des maladies utilisée pour identifier précocement les pathogènes.

En tant que chercheur principal du projet OMNI, Zhu, professeur au Département de mathématiques et de statistique de la Faculté des sciences de York, réunira 72 co-candidats au projet de 23 universités canadiennes et 49 collaborateurs de 28 organisations nationales et internationales.

On s'attend à ce que les modèles développés à partir de ce nouveau réseau conduisent à l'identification des données critiques et aux lacunes de modélisation. En identifiant les lacunes, le réseau pourra cibler la surveillance et les données et utiliser les données dans la modélisation de la maladie.

Hélène Carabin professeure au Département de pathologie et microbiologie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’UdeM est co-directrice de ce réseau. Parmi les autres membres de ce réseau, on compte Bouchra Nasri, Jacques Bélair, Simon de Montigny, Morgan Craig, Patrick A. Leighton, Thomas Poder et Timothée Poisot de l'UdeM.

Le réseau Statistical Methods for Managing Emerging Infectious Diseases, dirigé par Patrick Brown de l'Université de Toronto, élaborera des méthodes et des outils qui nous permettront d’obtenir un portrait exact de la nature et de l’étendue de la transmission d’une maladie infectieuse au sein de la population à partir de données réelles obtenues dans le cadre d’enquêtes ou provenant d’organes administratifs. Le réseau vise à accroitre la capacité du Canada à réagir aux éclosions de maladies infectieuses émergentes.

Ce projet rassemble les meilleurs biostatisticiens au Canada qui travaillent sur les maladies infectieuses et les joint aux épidémiologistes qui développent de nouvelles méthodes de collecte de données pendant la pandémie de COVID-19. Ce groupe développe des méthodes et des outils pour obtenir une image précise de la nature et de l'étendue de la transmission des maladies infectieuses dans la population, en s'appuyant sur des données réelles provenant de sources administratives et d'enquêtes. Trois membres du StatLab du CRM sont impliqués dans ce réseau: Erica E. M. Moodie, Alexandra M. Schmidt et David A. Stephens.

Annonce du gouvernement du Canada

Initiative de modélisation des maladies infectieuses émergentes

Des chercheurs de l’UdeM au cœur de la lutte contre les maladies infectieuses émergentes, UdeMnouvelles, 26 avril 2021

8 mai 2020

Modelling of vaccination and treatment campaigns

Marie-Claude Boily, Simon de Montigny, Benoît Mâsse

9 avril 2020 Bulletin of the World Health Organization

Observation Wards and Control of the Transmission of COVID-19 in Wuhan

Jacques Bélair, Juan Li, Pei Yuan, Jane Heffernan, Tingting Zheng, Nick Ogden, Beate Sander, Jun Li, Qi Li, Jude Dzevela Kong, Elena Aruffo, Yi Tan, Zhen Jin, Yong Yu, Meng Fan, Jingan Cui, Zhidong Teng, Huaiping Zhu

1 janvier 2016 Mathematical Biosciences, Science Direct

Modeling the spread and control of dengue with limited public health resources

Jacques Bélair, Ahmed Abdelrazec, Chunhua Shan, Huaiping Zhu

14 décembre 2014 Université de Montréal, Papyrus

Modélisation mathématique de la propagation de la malaria

Jacques Bélair, Fidèle Niyukuri

21 octobre 2010 Journal of Epidemiology & Community Health

The ABC of terms used in mathematical models of infectious diseases

Marie-Claude Boily, Sharmistha Mishra, David N Fisman

Vidéos

27 août 2020

Pandemics in films: unraveling mathematical modeling

Jacques Bélair

Dans le cadre de la série de conférences «Mathematics and COVID-19», la conférence de clôture de Jacques Bélair sur les pandémies au cinéma.

19 juin 2020

Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Morgan Craig

LANCEMENT DES ACTIVITÉS du Groupe d'experts et conférence : Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Vidéoconférence en ligne, enregistrée le 19 juin 2020

Cette conférence a été présentée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques CRM-ISM

Un mot de présentation est prononcé par Jacques Bélair, Responsable scientifique du Groupe d'experts en épidémiologie et en santé publique du CRM.

Responsables : 

Henri Darmon (Université McGill)
Jean-François Coeurjolly (UQAM)

20 mai 2020

COVID-19 pandemic control through extended SIR model | Paris Machine Learning

Arthur Charpentier

Paper Abstract : We consider here an extended SIR model, including several features of therecent COVID-19 outbreak: in particular the infected and recovered individualscan either be detected (+) or undetected (-) and we also integrate an intensive careunit capacity. Our model enables a tractable quantitative analysis of the optimalpolicy for the control of the epidemic dynamics using both lockdown and detectionintervention levers. With parametric specification based on literature on COVID-19, we investigate sensitivity of various quantities on optimal strategies, takinginto account the subtle tradeoff between the sanitary and the economic cost ofthe pandemic, together with the limited capacity level of ICU. We identify theoptimal lockdown policy as an intervention structured in 4 successive phases: Firsta quick and strong lockdown intervention to stop the exponential growth of thecontagion; second a short transition phase to reduce the prevalence of the virus;third a long period with full ICU capacity and stable virus prevalence; finallya return to normal social interactions with disappearance of the virus. We alsoprovide optimal intervention measures with increasing ICU capacity, as well asoptimization over the effort on detection of infectious and immune individuals.

Conférences et activités scientifiques

7 mai 2021 de 16 h 30 à 17 h 30 (heure de Montréal/HNE) Réunion Zoom

What the Numbers Say: Adjusting to a 'New Normal'

Conférence par Andrew Morris, Sara Otto, Jianhong Wu

Vaccine passports? New variants? Booster shots? Seasonal masking requirements?

With all the focus on combatting Canada’s third wave, many are wondering how we will control this pandemic in the weeks ahead, all while facing the prospect of living with SARS-Cov-19 long-term. How can modelling help us better understand what to expect from our “new normal” in the months and years to come?

In this edition of “What the Numbers Say”, we will focus on the evolution of the virus, troubling new variants, vaccines, travel and what the future may hold. CBC Journalist Manjula Selvarajah will moderate a fascinating discussion that explores the potential realities of sharing a planet with the SARS-Cov-19.

This is your opportunity to hear directly from the experts on the front lines of modelling and battling the virus. 

Register today for your spot at the event. Please send your questions to the panel by Friday, May 7 at 10 am to taskforce@fields.utoronto.ca

To register: https://www.eventbrite.ca/e/what-the-numbers-say-adjusting-to-a-new-normal-tickets-152926572495?utm_campaign=post_publish&utm_medium=email&utm_source=eventbrite&utm_content=shortLinkNewEmail

25 février 2021 de 11 h 45 à 17 h 30 (heure de Montréal/HNE) Réunion Zoom

2021 CDM INCUBATION DAY

Conférence par Jacques Bélair (Université de Montréal)

9 décembre 2020 de 17 h 00 à 18 h 00 (heure de Montréal/HNE) Réunion Zoom

Café mathématique : Modélisation COVID-19: Résurgence, vaccination et gravité de la maladie

Conférence par Thomas Hillen (University of Alberta), Matthew Betti (Mount Allison University), Victoria Ng (Public Health Agency of Canada)

COVID-19 continues to burden the Canadian population. Mathematical modelling studies of COVID-19 infection and disease have been used to inform policy-makers every day of this pandemic. Come learn about these models from some of our Canadian experts!

12 novembre 2020 Réunion Zoom

Epidemic modelling at different stages of infectious disease outbreaks

Conférence par Robin Thompson (Oxford University, UK)

Cette conférence fait partie de : Infectious Disease Outbreaks

ORGANISATEURS

  • Quentin Griette (Université de Bordeaux)
  • Jane Heffernan (York University)
  • Yvon Maday (Sorbonne Université)
  • Pierre Magal (Université de Bordeaux)
  • Jianhong Wu (York University)

29 octobre 2020 Réunion Zoom

A novel predictive framework for the novel coronavirus

Conférence par Niayesh Afshordi (University of Waterloo, Perimeter Institue for Theoretical Physics)

Abstract: It would be hard to exaggerate the impact that COVID-19 pandemic outbreak, caused by the rapid spread of the SARS-CoV-2 coronavirus, has had on human civilization. Cascading effects from the impact of the pandemic on national healthcare systems, as well as the shutdown of a large fraction of global socioeconomic activity can further impact the health and livelihood of the world population and lead to secondary fatalities, as well as shortening and/or deterioration of lives. Therefore, it is of paramount importance to understand the true dynamics and efficiency of mitigation strategies, so that a proper, transparent, and balanced response can be designed and adopted by local governments across the world. We offer a new data-driven way of attacking this problem via a dynamical causal model informed by our unusual array of backgrounds in cosmology, quantum mechanics, and mathematical modeling. We have developed a physical model for the growth of the disease based on the collision of infected and susceptible populations in a community, with a cross-section+stochastic incubation of the virus. We then calibrate the cross-section and incubation, in terms of population demographics of the county, its Google social mobility, search trends, and weather, by comparing the model to the actual growth rates of COVID in all US counties. This leads to a powerful model (with fewer than a dozen parameters) that can be used to predict the growth/decay of pandemic across the United States, through our online dashboard: https://wolfr.am/COVID19Dash . We hope this framework can be scaled up to more regions/data, and be used to inform smart region-specific policies to suppress and/or mitigate the pandemic and its adverse effects.

http://cdm.yorku.ca/content/novel-predictive-framework-novel-coronavirus

27 octobre 2020 Réunion Zoom

COVID, V-KEMs and Modeling Retail and Higher Education

Conférence par Chris Budd (University of Bath)

Dans le cadre de la série de conférences «2020-2021 COVID-19 Math Modelling Seminar», pour infos : http://www.fields.utoronto.ca/activities/20-21/covid-19-math-modelling-seminar

Enregistrement disponible ICI

Following lock down in the UK a group of mathematicians, together with the Isaac Newton Centre and the International Centre for the Mathematical Sciences founded the virtual forum for knowledge exchange in the mathematical sciences (V-KEMS). The purpose of V-KEMS is to provide a mechanism for teams of mathematicians to work together to tackle problems directly related to COVID-19 and also the impact of COVID-19 on the economy and the infrastructure of the UK. One of the mechanisms for doing this are Virtual Study Groups (VSGs). The problems tackled have ranged from reopening the work place and schools, to decontaminating surfaces, supplying food and safely operating trains. The results from these mathematical studies have been used to inform SAGE which is the main scientific advisory group to the UK government. In this talk I will describe the operation of V-KEMS in general. I will then describe its work on the problems of the impact of COVID-19 on the retail industry and on Higher Education.

http://www.fields.utoronto.ca/talks/COVID-V-KEMs-and-Modeling-Retail-and-Higher-Education

29 septembre 2020 Réunion Zoom

Learning optimal mitigation strategies through agent based reinforcement learning

Conférence par Nicholas Denis

Inscriptions

Conférencier : Nicholas Denis, Statistique Canada

27 août 2020 Réunion Zoom

Pandemics in films: unraveling mathematical modeling

Conférence par Jacques Bélair (Université de Montréal)

Since the origin of cinema, infection disease outbreak films have been numerous and displayed a wide range of pathologies, including, in addition to real or "any-resemblance-to-actual-is-pure-coincidence" viruses, vampires, zombies and aliens. A non-comprehensive overview of recent and historical instances will be presented, and a mathematical representation of the last-minute-heroic-world-saving intervention will be discussed.

Enregistrement disponible ICI

Information complète au sujet de cette série de conférences

12 août 2020 Réunion Zoom

Café mathématique : What is a model of COVID-19?

Conférence par David Buckeridge (Université McGill), Ashleigh Tuite, Caroline Colijn, Javier Sanchez, Jacques Bélair (Université de Montréal)

Le Fields Institute en association avec le Centre pour la modélisation des maladies, AARMS, PIMS et le CRM

présente

Café mathématique, un forum public gratuit où tout le monde peut apprendre comment les mathématiques sous-tendent notre compréhension de la pandémie COVID-19. Venez écouter un groupe d'experts d'universités du Canada répondre à la question «Qu'est-ce qu'un modèle de COVID-19?» suivi d'une discussion animée où les membres du public seront encouragés à poser des questions sur la modélisation de la pandémie.

Les étudiants de tous les âges ainsi que tous ceux qui aiment les mathématiques sont attendus. Cliquez ici pour vous inscrire : 

S'inscrire

Organisateurs :

Julien Arino - University of Manitoba

Jacques Bélair - Université de Montréal

Jude Dzevela Kong - York University

Jane Heffernan - York University

Kumar Murty - The Fields Institute

James Watmough - University of New Brunswick

Jianhong Wu - Mathematics for Public Health and York University

Huaiping Zhu - York University

 

 

19 juin 2020 Réunion Zoom

LANCEMENT DES ACTIVITÉS du Groupe d'experts et conférence : Quantitative approaches to understanding the immune response to SARS-CoV-2 infection

Conférence par Morgan Craig (Université de Montréal)

Vidéoconférence en ligne le 19 juin à 16h

Enregistrement disponible ICI sur la chaine YouTube du CRM

Résumé : COVID-19 is typically characterized by a range of respiratory symptoms that, in severe cases, progress to acute respiratory distress syndrome (ARDS). These symptoms are also frequently accompanied by a range of inflammatory indications, particularly hyper-reactive and dysregulated inflammatory responses in the form of cytokine storms and severe immunopathology. Much remains to be uncovered about the mechanisms that lead to disparate outcomes in COVID-19. Here, quantitative approaches, especially mechanistic mathematical models, can be leveraged to improve our understanding of the immune response to SARS-CoV-2 infection. Building upon our prior work modelling the production of innate immune cell subsets and the viral dynamics of HIV and oncolytic viruses, we are developing a quantitative framework to interrogate open questions about the innate and adaptive immune reaction in COVID-19. In this talk, I will outline our recent work modelling SARS-CoV-2 viral dynamics and the ensuing immune response at both the tissue and systemic levels. A portion of this work is done as part of an international and multidisciplinary coalition working to establish a comprehensive tissue simulator (physicell.org/covid19), which I will also discuss in more detail. 

Cette conférence est présentée dans le cadre du Colloque des sciences mathématiques CRM-ISM

Responsables : 

Henri Darmon (Université McGill)
Jean-François Coeurjolly (UQAM)